Retour sur la rencontre du 05.02.15


Présents :

Raymond, Stéphane, Frédéric, Marjorie, François-Xavier, Denis, Valérian, Samuel (la Beunèze à Saintes), Odette, Marie-Christine, Vincent, Sarah.

Ordre du jour :
– 1) Présentation du déroulement / ordre du jour et présentation de la méthode « carte d’identité »
– 2) Rappel du processus de décision
– 3) Définition de la « vision » du groupe
– 4) Définition de la « mission » du groupe
En parallèle : accueil des nouvelles personnes

1) Présentation du déroulement et de la méthode « carte d’identité »

Après un tour de cercle « météo », Stéphane et Sarah présentent le déroulement de la réunion qu’ils souhaitent proposer : méthode « carte d’identité » qui consiste à définir la vision du groupe et de la monnaie locale complémentaire, puis leurs missions et les principes d’action (posture, valeurs).

2) Rappel du processus de décision

Le mode de décision a été défini lors de la réunion du 16.01.2014.

Le processus de décision du groupe est composé des étapes suivantes :
Écrire, de manière accessible à tous, la décision proposée
Faire  un tour de table de compréhension et vérifier la compatibilité de la  décision proposée avec les valeurs du groupe (qui sont encore à définir)
Faire un tour de table d’objections/mises à jour
Adopter  la décision par consentement mutuel, sinon, faire un vote à la majorité  relative (avec trois choix de vote : pour, contre ou abstention)  uniquement sur les points précis bloquants et non sur la globalité de la  décision à prendre
Vérifier à nouveau la compatibilité de la décision avec les valeurs du groupe.

3) Définition de la « vision » du groupe

Proposition initiale :
L’économie devrait rester à la place qui lui revient : celle d’un ensemble d’outils et de moyens mis au service des relations entre humains, dans le respect des équilibres naturels.
Ainsi, les échanges monétaires devraient prendre en compte l’impact social, écologique, culturel et éthique de la production et de la distribution des biens ou services échangés.

=> Réactions sur la proposition de la vision :

*Denis : l’économie « est » : on ne peut pas décréter la place de l’économie.  Ou elle est « de marché » ou elle est « planifiée »…
On est contre la financiarisation de l’économie / spéculatif.

*Frédéric : mettrait plutôt le terme « échanges » à la place de « relations » entre humain. N’aime pas trop le terme « équilibres naturels ». Et enfin, trouve redondant de parler d’éthique dans la 2e phrase, alors qu’on évoque juste avant le socila, écologique, et culturel (pour lui, ces 3 termes recouvrent l’éthique).

*Stéphane SG : trouve ça aussi bizarre « équilibres naturels ».

*Raymond : sur la première phrase on est contestataire. => à quoi sert une monnaie locale…

*Vincent : ok aussi pour mettre « échanges » plutôt que « relations » entre humain ; « équilibre naturels ».

*Valérian : utiliser MLC…. Monnaie … Locale… Complémentaire… Définir les mots…
Monnaie = outils d’échange
Locale = périmètre restreinte
Complémentaire = adossée à l’euro
Vision = modèle anthropologique des rapports aux choses…
Proposition de phrase : Afin de lutter contre la financiarisation de l’économie, la société devrait se réapproprier la monnaie.

*Marjorie : D’accord avec le côté contestataire de la 1e phrase

*Samuel : croissance infinie dans un monde fini => respect des ressources, plutôt que « équilibres naturels » => « ressources limitées »

Pour l’instant, le groupe en reste là sur la vision, sans valider de phrase. Il est proposé de travailler d’abord sur la mission du groupe et de la MLC.

4) Définition de la « mission » du groupe et de la MLC

Proposition initiale :
La mission du groupe : mettre en place et gérer une monnaie locale complémentaire en Val de Loire (territoire à définir).
Nous donnons pour mission à notre MLC d’être un outil de transformation de la société, un outil de transition vers un mode de vie juste et soutenable.
Pour cela, elle doit :
– être un moyen pédagogique pour permettre aux citoyens de comprendre la nature de la monnaie et de se réapproprier son usage ;
– rendre apparent un réseau de prestataires pour lesquels le respect des équilibres sociaux et naturels tient une place centrale dans leur activité ;
– être facteur de liens au sein de la population locale (entraide, coopération et solidarité) ;
– soutenir le développement d’initiatives solidaires ancrées sur le territoire.

=> Réactions sur la proposition de la mission du groupe :

*Valérian : plutôt que Val de Loire, parler du territoire = bassin de vie => Tours comme Foyer, point de départ.
« Mettre en place et gérer une MLC sur le bassin de vie autour du foyer initial Tourangeau. » (du carrefour économique)
Pour la communication : bassin de vie / dont Tours est le foyer / épicentre / carrefour économique.

*Marjorie : au carrefour d’activité en Tourraine

Après échanges, validation par consentement de la phrase suivante :
La mission du groupe : Mettre en place et gérer une MLC sur un bassin de vie dont Tours est l’épicentre.

Garder les autres termes pour la communication : « foyer », « carrefour économique ».

=> Réactions sur la proposition de la mission de la MLC :

*Valérian => outils de transition ??? qui soit éphémère ? Vraiment…
soutenable « on tire la langue »…

*StephaneSG : Objection « vie juste » ???
soutenable, favorisant le bien-être humain.

*Marjorie : équitable…

*Samuel : responsable – durable – simple.

*Vincent : naturel… écologique

*Fred : « favorisant le respect de la nature »

Après échanges, validation par consentement de la phrase :
Nous nous donnons pour mission la création d’une MLC qui soit un outil de transformation de la société vers un mode de vie favorisant le bien-être humain et le respect de la nature.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *