Retour sur la rencontre du 06.03.15


Présents :

Raymond, François-Xavier, Valérian, Odette, Vincent, Sarah, Catherine, Anastasia, Alain, Marc, Pascale.

Ordre du jour :
    – 1) prochaines dates
    – 2) accueil des nouvelles personnes
    – 3) sollicitation Dimitri Robert
    – 4) sollicitation de radios pour des interviews, festival Terres du Son et guinguette de Tours
1) Prochaines dates de réunions

Les prochaines dates sont le 7 avril, le 6 mai et le 4 juin, toujours de 19h30 à 21h30.

2) Accueil des nouvelles personnes

Les nouvelles personnes indiquent comment elles ont connu notre groupe :

Catherine était venue à la gloriette en novembre 2014, à la soirée où des personnes de la MUSE sont venues témoigner. Elle fait notamment partie de EELV, mais s’intéresse à la MLC en tant que citoyenne.

Anastasia a connu le groupe à la Soirée-débat « Sacrée Croissance » du 12 février dernier.

Marc a repéré la réunion sur facebook et a indiqué l’événement sur le site On va Sortir.

Alain a connu la réunion via On va Sortir.

Après un récapitulatif des avancées du groupe, Catherine indique qu’il peut être intéressant d’avoir un document papier à donner aux nouveaux pour éviter de répéter à chaque fois.

3) Sollicitation de Dimitri Robert

Dimitri Robert nous a sollicités par mail. Il est candidat aux élections départementales sur le canton de Chinon au titre du rassemblement citoyen, écologiste et solidaire. Le soutien aux monnaies locales est inscrit à leur programme et il souhaite faire connaître notre démarche sur le canton de Chinon. Pour cela, il propose d’aller voir les commerçants pour leur expliquer notre initiative, voir leur laisser un document explicatif si nous pouvons lui en fournir un. Il demande notre avis.

Tour de cercle :

Valérian : doit-on faire confiance aux politiques ? Doit-on travailler avec eux ? Pour moi, il faut que ça reste citoyen, mais soutenu par la mairie ou les politiques en général.

Vincent : réservé. Tout dépend de ses intentions. Voir s’il partage nos valeurs. Un peu tôt.

Raymond : ok avec Vincent. Pas à l’aise avec ce genre de propositions car pense qu’il faut qu’on densifie notre projet, aller par étape, progressivement. Ne veut pas risquer de perdre le contrôle.

Marc : toute communication peut être une bonne pub. Tant qu’il y a du bruit c’est mieux ! On peut aussi avoir plusieurs MLC.

Alain : pourquoi ne pas avoir chacun ça monnaie et faire ensuite des échanges.

Anastasia : c’est vrai que politique peut faire peur. Peut-être trop tôt.

Catherine : MLC n’ont pas intérêt à être portées par le politique. Pense que Dimitri s’imaginait qu’on était plus avancé (plaquette…). Actuellement, pas grand chose à faire par rapport à sa proposition mais intéressant de garder son contact.

Le politique peut quand même aussi soutenir une MLC. Tout en restant un outil citoyen.

François-Xavier : le « bonjour, je suis en campagne » peut poser la question de la reprise de l’image de la MLC. Cela dit, c’est aussi un citoyen, donc on pourra revenir vers lui plus tard, quand on aura une charte, comme partenaire de communication notamment. Par rapport aux commerçants : on n’est pas prêts. On peut juste lui communiquer les avancées.

Pascale : Assez réservée par rapport aux politiques. Pas envie que ça soit récupéré. En tant que citoyen, il peut tout à fait être invité à nos réunions pour mieux nous connaître. NB : parler de la MUSE à la radio, pas pertinent car pas notre territoire.

Odette : opposée à la communication politique. On n’est pas prêt !

Sarah : ok avec tout ce qui a été dit.

Valérian : notre mouvement correspond à un geste citoyen politique (citoyen =politique) sans appartenance politique , on se revendique apartisan.

Des paroles sont échangées à propos du BitCoin.

Proposition : Proposer à Dimitri de venir à une de nos prochaines réunions, lui présenter notre état d’avancement, lui mettre notre flyer en PJ du mail et lui indiquer notre site Internet, en rappelant que nous sommes un groupe citoyen et que nous souhaitons que cela reste un mouvement citoyen.

Validée

4) Sollicitation de radios pour des interviews, festival Terres du Son et guinguette de Tours

Tour de cercle : qui est motivé pour représenter le groupe en interview ?

Odette : Proposer à Stéphane SG et Tristan.

Catherine : si, ça peut être intéressant, en disant où on en est et en présentant la démarche, pour éventuellement ramener des nouveaux.

Alain : propose de faire le lien avec une personne sur On Va Sortir qui anime une radio.

Marc : important de raconter où on en est, les motivations…

Raymond : c’est quoi une MLC ? A quoi ça va me servir ? (au citoyen, au commerçant). A vu un film avec exemple d’une MLC Chiemgauer en Allemagne.

Sarah : on peut s’inspirer de ce film pour baser notre intervention.

Vincent : ok pour les interviews mais ne se sent pas de le faire.

Valérian : motivé pour répondre aux interviews. On peut penser aussi à Radio active, radio campus. Marc : aussi radio fréquence Luynes.

Propose de faire une catégorie ressources sur notre site Internet avec les liens vers des documents, des films…

Sarah : peut accompagner Valérian aux interviews si besoin.

Tour de cercle : qui est dispo et motivé pour représenter le groupe en festivals ou à la guinguette de Tours ? Quelles propositions ?

– Terres du son (éco-village) : 11 et 12 juillet

– Valérian propose aussi le festival Wabam le 23 mai à Fondettes

– Guinguette : plutôt les mercredis. Voir aussi avec Alternatiba…

– Marc : il y a aussi un village ambulant le long de la Loire => les contacter, voir ce qu’ils font. Odette : envoie les infos.

Proposition : faire un framadate pour trouver les gens dispos.

Validée

Idées d’animation :

– un stand

– Proposer des choses à vendre (alimentaire, boissons => que les autres ne proposent pas, ex : sirop de thym / proposer des produits locaux, bio / se fournir auprès de la ruche qui dit oui)

– Maquiller les enfants

– le jeu du commerce mondial (1h30) => problème de mobiliser des gens sur autant de temps. Voir si on peut l’adapter au format avec du passage.

– vendre une création du groupe (un porte monnaie de monnaies locales 😉 !)

– imprimer des docs ressources avec de l’info

– d’ici là, se mettre d’accord sur un nom de notre MLC / ou alors en profiter, sur le festival, pour mettre un mur d’expression du nom de la MLC et du nom de l’association / ou juste se trouver d’ici là un nom du collectif et laisser un mur d’expression pour le nom de la MLC.

– montrer le film sur les MLC (projection-débat) et ensuite leur demander s’ils ont des idées de noms. Voir les droits des films.

Attention : le côté vente de produits doit être « secondaire ». Le but principal est de faire connaître notre démarche.

Proposition : suite au framadate, les personnes disponibles se retrouveront pour décider, parmi les idées ci-dessus, celles qu’elles pourraient/souhaiteraient mettre en place.

Attention : la date limite pour figurer dans les programme des festivals et guinguette est fin mars !

Validée

Autres échanges :

Valérian : aimerait faire un festival de la MLC. Mais peut-être trop tôt.

Sarah : le lien vers le pad de créativité sur le nom de la MLC sera rappelé dans le mail d’envoi du CR. Après récolte de propositions, on pourra faire des votes sur ces propositions.

Valérian : si on veut rassembler des fonds, ne devrions-nous pas se monter en association ? Odette : il faut qu’on avance un peu sur la charte d’abord. Raymond : ok avec ça.

Valérian : pense que les festivals sont l’occasion de faire participer/contribuer les gens et peut nous permettre d’élargir nos perceptions.

Raymond : comment on fait pour connaître les réussites / échecs des autres MLC ? (retours d’expériences). A-t-on une trace écrite ?

Valérian, Odette : Idée de faire une petite pièce de théâtre sur le projet.

Idée de faire des temps plus informels, entre les réunions, de débat, jeux…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *